Le sol PVC pour la cuisine

Le sol PVC pour la cuisine gagne du terrain.

Du simple relooking à la transformation intégrale du sol au plafond, votre courtier AXIMOTRAVO vous conseillera pour réaliser la cuisine qui vous ressemble. Dans la région de Cholet, Romain ECOLE fait découvrir à ses clients le sol PVC.

La cuisine, le lieu de vie de la maison par excellence, celui où l’on se croise le matin en famille autour du petit déjeuner, pris rapidement sur un coin de table en semaine, où l’on traîne après les grasses mat’ le week-end, où l’on se retrouve le soir…

La cuisine est la pièce d’autant plus incontournable qu’elle est désormais souvent ouverte sur le salon, favorisant les échanges lors des soirées entre amis ou famille sans mettre de côté celui qui cuisine !

Il y a ceux qui préfèrent les cuisines fermées, pour éviter notamment que ne se propagent dans toute l’habitation les odeurs de cuisine.

Mais savez-vous que vous pouvez aussi créer une cuisine semi-ouverte séparée par une petite verrière ?

Volumes, peinture, faïence, plan de travail, sol ou mobilier : votre courtier AXIMOTRAVO vous conseille et vous fait aussi bénéficier du savoir-faire de ses artisans.

Sol PVC dans une cuisine avant et après les travaux

Sol PVC pour la cuisine après travaux

Le sol PVC : le meilleur rapport qualité / prix

“Mes clients arrivent souvent avec l’idée de poser du carrelage dans leur cuisine. Je leur fais découvrir le sol PVC : le meilleur rapport qualité / prix selon moi”, indique Romain Ecole, courtier AXIMOTRAVO à Cholet.

Le carrelage reste en effet encore très largement plébiscité en cuisine : résistant à l’humidité, facile à entretenir, présentant un large choix de styles… il a de nombreux atouts !

“Le sol PVC réunit aussi tous ces avantages. Épais de quelques millimètres, il se pose directement sur un carrelage, évitant ainsi un ragréage pour aplanir le sol en cas de pose de carrelage.

Sa facilité de pose fait gagner du temps sur le chantier : pas d’attente de séchage, pas de joints à faire…”

Ravi du conseil de mon courtier et de ses artisans

“Ma peintre oriente souvent nos clients sur des produits résistants, pour passages fréquents. Sa sous-couche acoustique apporte du confort. Le sol PVC s’est bien démocratisé et on a un bon produit pour 70 euros en moyenne le m² contre 100  – 105 pour le carrelage…”

En mai 2019, pour la rénovation du rez-de-chaussée de son ancienne maison de tisserands acquise en 2006 quartier de la gare à Cholet (peinture, électricité, sols, maçonnerie, ouverture de murs…), Thierry Jaunet a suivi les recommandations de Romain.

“Ce type de maison est en zone protégée : on peut tout casser à l’intérieur, mais les Architectes et Bâtiments de France imposent de ne rien changer à l’extérieur”, explique-t-il.

“Je souhaitais une cuisine fonctionnelle : grâce à mon courtier et aux cuisiniste (Comera) et décorateur d’intérieur (AG2F), j’ai notamment choisi un sol PVC car je pensais poser du carrelage, mais nous avions une contrainte avec l’épaisseur du sol. Il est non seulement facile à entretenir, mais rappelle le plan de travail imitation bois.”

Le résultat ? Une cuisine fonctionnelle et élégante, avec des meubles blancs laqués et un un sol PVC en harmonie avec le plan de travail.

L’esthétique est en effet le dernier atout du sol PVC : sa large gamme – allant de l’uni, en passant par l’imitation lames de plancher, béton ciré ou carreaux de ciment, avec des modèles très graphiques en ce moment – peut répondre aux envie de tout un chacun.

Contact : Romain ECOLE, courtier AXIMOTRAVO : 06 73 72 60 37.